Ce que veulent nos commerçants en 2018

Photo d'un commerçant

Avec #En2018PourMonCommerce, retour sur une saison des vœux inédite portée par les salariés Dolmen aux quatre coins de la région rennaise, avec un détour par Paris, Bordeaux et Barcelone.

 

En novembre dernier, nous menions avec Opinion Way une étude sur les attentes des Français en termes de distribution. Nous avons interrogé des centaines de Français sur leur vision de l’évolution du commerce : course à l’évolution technologique, baisse de l’humain dans les points de vente, montée en puissance du commerce local… Et justement, quand on donne aux Français la possibilité d’imaginer la distribution de demain, 60% plébiscitent le développement du commerce de proximité.

Chez Dolmen, nous nous intégrons totalement dans cette tendance. La complicité avec les commerçants locaux est un état d’esprit partagé par ceux qui font Dolmen : ses salariés. C’est cette culture qui participe à la pertinence de notre plateforme de marketing client local.

Pendant tout le mois de janvier, nous sommes allés à la rencontre de nos voisins commerçants et artisans pour leur souhaiter la bonne année et recueillir leurs vœux pour 2018. Résultat en images : 34 selfies partagés sur Facebook chaque jour du mois de janvier à travers l’opération #En2018PourMonCommerce.

Delphine, notre responsable communication aux côtés de Christelle & Stéphanie, coiffeuses au salon En Harmonie avec Vous

Extrait de la campagne « En 2018 pour mon commerce »

Les Français aiment leurs commerçants et ils nous le rendent bien. La satisfaction de leurs clients apparait comme le souhait le plus exprimé parmi nos 34 sondés. Voici notre rapport d’étude terrain :

Pour 2018, nos commerçants souhaitent de la fidélité, de la convivialité et du business

Le souhait récurrent est la fidélité de la clientèle existante. Et c’est naturel car garder un client, c’est s’assurer un chiffre d’affaires constant et régulier. C’est aussi la preuve de sa satisfaction. Un client satisfait est le meilleur ambassadeur qui soit !
En deuxième place, les commerçants s’attendent à maintenir la convivialité dans leur point de vente. Ils sont conscients que les clients viennent chercher bien plus qu’un produit, ils sont à la recherche de rencontres et d’expériences renouvelées.
En troisième position, les commerçants espèrent développer leur chiffre d’affaires en 2018. Et c’est bien naturel car faire du business, c’est la finalité des commerçants. Cependant, cette troisième place montre bien que vendre n’est pas nécessairement une fin en soi, c’est la conséquence logique et heureuse d’un travail sur l’offre, sur la visibilité et sur l’ambiance proposée.

D’ailleurs, les souhaits suivants confirment ces éléments (ici listés par fréquence de citation) :

  • Développer et diversifier sa clientèle
  • Etre plus visible dans son environnement
  • Avoir des clients satisfaits
  • Développer la gamme de produits proposés

En résumé, en 2018, c’est la relation humaine qui prime à la fois dans les attentes des Français mais aussi dans les souhaits des commerçants. Un alignement des envies qui promet 365 beaux jours aux 600 000 commerces de proximité français (source INSEE).

Cette « étude » nous apprend aussi beaucoup sur les habitudes des salariés de Dolmen en termes de consommation locale. Avec une majorité d’entre nous habitant en région rennaise, une moyenne d’âge de 31 ans, une parité hommes/femmes respectée et des profils plutôt techniques, quels sont les commerces qui trustent le classement ?

L'opération "En 2018 pour mon commerce" s'est intéressée à plus de 12 typologies de magasins, allant des métiers de bouche aux instituts de beauté

À première vue, nous sommes, comme la plupart des Français, des personnes plutôt « bonnes vivantes ». Nous aimons bien manger et boire (avec modération bien sûr). Et à Rennes, nous sommes servis ! Nous faisons également attention à notre apparence en nous rendant régulièrement chez le coiffeur, chez l’esthéticienne, au magasin de vélo (nous avons un partenariat pour de la location de vélo avec Culture Vélo), au squash… Et il y en a un qui aime les bonnes affaires !!!

Souhaiter une bonne année, sincèrement, aux commerçants qui font notre quotidien a été un réel plaisir pour nous. Nous remercions encore nos 34 commerçants pour leur accueil et leur sourire.