West Web Festival : entre hypercroissance, liberté et humain

7min

Publié par Christophe Djafar Le 29/07/2018

Dolmen west web festival

Après un tirage au sort très chanceux parmi les 120 collaborateurs de la Team Dolmen, Jessica, Sandrine, Sébastien et moi-même (Christophe) avons eu la chance de gagner des places pour le West Web Festival, l’événement digital le plus cool de l’été.

Outre une occasion d’en apprendre plus sur notre bel écosystème breton, de nombreuses personnalités (LinkedIn, Google, Klaxoon, Leetchi ou encore Leboncoin) sont venues raconter leur aventure entrepreneuriale et leur vision de l’entreprise de demain.

Retour sur le West Web Festival, où hypercroissance, liberté & humain ont été les maître-mots de l’événement.

Dompter son hypercroissance

Le West Web Festival a mis en avant de très belles success stories entrepreuneuriales. Klaxoon, Qwant, Leetchi, Leboncoin… tous ces petits joyaux de notre territoire national ont eu la chance d’être confrontés à la problématique de l’hypercroissance.

Comment agrandir ses équipes rapidement tout en s’assurant de leur complémentarité ? Pour Matthieu Beucher, CEO de Klaxoon, la réponse est simple : anticiper ses besoins et allouer les moyens nécessaires rapidement.

Klaxoon west web valley

Crédit photo : West Web Valley

Pour gérer au mieux ses recrutements, Klaxoon a constitué son équipe RH de 5 recruteurs qui gère plus de 2500 recrutements pour 50 postes dans l’année. Leur structuration ne s’arrête pas au recrutement : un effort conséquent sur l’onboarding a été consenti pour garantir une prise de poste rapide et efficace.
Chaque nouveau collaborateur réalise une semaine d’intégration où un « buddy » lui est attribué afin d’échanger sur les codes et la culture d’entreprise.

Un investissement sur la qualité qui fait ses preuves puisque Klaxoon est désormais dans le top 5 des entreprises où il fait bon travailler.

Ouvrir la cage de la liberté

« Pas de liberté sans vie privée », tel est le leitmotiv de Qwant, le moteur de recherche 100% Made In Corsica. Ce nouveau moteur de recherche – qui grignote de plus en plus les parts de marché du géant Google (5% de parts de marché, 10% prévue à la fin de l’année) – séduit par son parti pris en faveur de la liberté et de la confidentialité.

Vous apporter l’information qu’il vous faut en toute confidentialité. Fini les cookies et autres modules de tracking pour vous proposer des publicités ciblées. Vous êtes maître de votre liberté. Quand vous posez une question au moteur de recherche, votre requête est totalement anonymisée.
Si vous revenez sur Qwant et posez une deuxième question, le moteur de recherche ne fera pas le lien entre les deux questions. Le respect de la vie privée à son paroxysme.

Qwant West Web Festival

Crédit photo : @JJ_Gaouyer

Revendiquer son indépendance et sa liberté est vital pour Cédric Léandri. Selon le CEO de Qwant, il est plus qu’important de s’extraire de la domination américaine et déclarer son indépendance face aux GAFA. « En Europe, il vaut mieux avoir plusieurs boîtes à 1 milliard qu’une à 100 milliards. Si nous faisons ça, nous serons totalement indépendants, les GAFA ne pourront plus nous racheter et l’Europe gardera sa pleine puissance », déclare Cédric Léandri.

Le discours de Qwant fait mouche. À tel point que le moteur de recherche enregistre une croissance mensuelle de 20% depuis le mois de janvier et compte proposer très bientôt de nouveaux services comme Qwant Bank, Qwant Music ou encore Qwant Maps.

Redonner sens à l’humain

Une chose est sûre : que la liberté s’opère online ou offline, elle ne peut exister sans l’humain.

Pour Vincent Huguet, CEO de Malt ex-Hopwork, communauté de mise en relation de freelance, il est temps de révolutionner les méthodes de travail. Il propose que les collaborateurs des entreprises deviennent freelance au moins une journée par semaine. Proposer des expériences extra-entreprise pour s’ouvrir à d’autres horizons et se nourrir de nouveaux projets.

Ce nouveau fonctionnement pourrait remettre en question les modèles économiques existants. Le CDI va-t-il laisser sa placer au temps partiel ou au freelancing, synonyme d’autonomie et de liberté ?

Advalo met aussi à l’honneur l’humain. Aux yeux de cette entreprise rennaise qui propose une solution d’analyse de comportement du consommateur, revoir la relation que les magasins ont avec leurs consommateurs doit être la prorité des magasins. Revoir ses actions marketing pour se conformer aux désirs des consommateurs et non l’inverse. Mettre l’humain au centre du magasin. C’est la promesse d’Advalo.

Le triptyque Confiance/Humain/Liberté fait aussi son apparition dans les nouveaux modes de financement. Que ce soit avec la blockchain – allégorie de la liberté économique – où il est possible d’échanger des actifs financiers sans passer par l’intermédiaire de banques ou des gouvernements ou le financement participatif avec Leetchi, l’économie prend de nouvelles formes de collaboration et les possibilités deviennent infinies.

Leetchi West Web Festival

Crédit photo : West Web Valley

 

Cette cinquième édition du West Web Festival a été un succès : des conférences riches pour l’esprit dans le cadre exceptionnel des Vieilles Charrues. West Web Festival, à revivre d’urgence !

Envie de revivre notre épopée au West West Festival? Rendez-vous sur Twitter & Facebook !

dolmen west web festival

Photo de Christophe Djafar

Mon job chez Dolmen ? Développer la visibilité de Dolmen sur Internet. Je m'intéresse à tout ce qui a attrait à la transformation digitale du retail. Sinon, j'ai une passion secrète pour les Ferrero Rocher !

Christophe Djafar